Archives d’Auteur: hypecom

Devenez créatrice

 

Une envie de créer sa propre et unique paire de chaussures, avec le site Dessine-moi un soulier c’est désormais possible. Vos souliers personnalisés en trois étapes seulement: 1) Plutôt à ballerines, escarpins ou low boots, tous les modèles y sont pour faire votre bonheur. 2) Fantaisies, accessoires, couleurs, matières.. c’est le moment de sortir ses talents de créatrice les plus enfouis ! 3) Last but not least.. voici venu l’étape de flaner devant ses copines en arborant SA paire de shoes !

Seul hic, le délai de livraison qui est de 4 à 6 semaines. Les impatientes vont devoir se mettre au yoga. Cependant profiter des -20% sur votre création pendant cette période de guerre.. euh de soldes ! (Offre promotionnelle jusqu’au 31 juillet).

Un site simple et interactif pour mettre en avant un concept original où la libre expression de notre créativité est l’outil majeur, Dessine-moi un soulieur a un bel avenir devant soi !

Voici la paire de souliers imaginée par Hype’Com, le roi de la pop MJ nous as fortement inspiré : on aime / on critique ?

Sources : Dessine-moi un soulier & le blog de Laetitia

Alicia


Zadigue et Voltaire flop de buzz

La marque à la tête de mort la plus célèbre, comptait bien tenir en haleine ses fashion addict jusqu’au 24 juillet avant de dévoiler le joli minois de sa nouvelle égérie. Qui pouvait bien être à la hauteur de la légendaire Erin Wasson, et sa moue sans égale ? C’est sans compter sur le talent de la génération geek, à laquelle il n’aura fallu que quelques heures pour démasquer Camille Rowe Pourcheresse. Attention donc chers communicants, s’il y a bien une règle à retenir, c’est de ne jamais sous estimer le pouvoir des internautes, qui comme on vient de le constater peuvent vous mettre à l’eau une campagne élaborée depuis des mois, en un seul clic. Saurez-vous déjouez les fashion geeks ?



American Apparel fait son cinéma

Du 15 juin au 15 septembre 2012, American Apparel ouvre un pop-up store dans l’espace galerie du cinéma MK2 Bibliothèque à Paris, 13e arrondissement. Durant 3 mois, venez profiter des célèbres basics de la marque et (re)découvrez son univers décalé & coloré. Alliez sortie culturelle et séance shopping dans un même lieu ! Une action marketing estivale qui séduira les parisiens punis de vacances.

Le concept de la boutique éphémère : une grande première pour American Apparel ! Pour l’occas’, on espère que la marque déplira le tapis rouge pour nous accueillir.

Et pour celles et ceux qui partent au soleil, je vous propose une légère mise en bouche…Voici donc Michela en grand écart dans un maillot de bain des plus fluos pour American Apparel :

 

Sources : American Apparel Archives Photos, Melty Fashion & L’Officiel.

Alicia.


Kenzo se prend la tête…

Ces derniers mois Kenzo à le vent en poupe et collectionne les collaborations. Des collections pas si anodines. Après avoir fait swinguer Vans, Kenzo s’attaque désormais à New Era, champion de la casquette. Une intelligente manière de conquérir une clientèle plus jeune, avec ces collections aux couleurs pop et doux airs de Californie. Must du must, les collections avec vans et Kenzo s’assemblent plutôt bien, un look Kenzo de la tête aux pieds ça vous tente ?

Nous, professionnelles de la communication on dit « caquette basse » à Kenzo pour ces habiles tours de passe passe. D’une, parce que la marque sait fait parler d’elle et se donne des airs exclusifs avec ces collections limitées. De plus, Kenzo reste terre à terre en proposant ses casquettes à 40 € seulement. Tous les éléments semblent réunis pour un véritable carton.

Anissa pour Hype’Com


Je me marie oui mais à plat…

La période estivale inspire souvent les marques de mode à surfer sur la vague du mariage. Un créneau intelligent pour lequel le plus innovant sera le plus séduisant. C’est ce que nous prouve les marques UGG et Forex, qui se soucient visiblement du confort des ces futures Madames. Aujourd’hui, les mariées vivent leur union comme elles le souhaitent, alors plus question pour celles-ci de se percher sur des échasses de 12 cm pour faire bonne figure.

Une idée qui pourrait paraître saugrenue mais à y réfléchir davantage les marques, avant de se lancer ont bel et bien réalisé des études marketing. A croire qu’un réel besoin se fait ressentir. A méditer cher Monsieur Louboutin et autres sculpteurs de pieds…

Ne reste plus qu’à imaginer un joli spot publicitaire ventant les nombreux mérites de ces souliers blancs, comme le confort qu’ils procurent, les esprits qu’ils marqueront à coup sûr & la facilité avec laquelle vous pourrez vous échapper en cas de changement d’avis de dernière minute.


Anissa pour Hype’Com


Go Sport Time !

Tout beau tout neuf, le magasin Go Sport des 4 Temps à la Défense a été entièrement réaménagé et il le fait savoir. Place à un show haut en couleurs le 3 mai dernier. L’enseigne sportive a fait appel à la créativité de l’agence Zmirov pour organiser un défilé des plus originaux sur le parvis de la Défense durant la pause déj’ des traders, working girls et autres business(wo)men.

Pour animer ce show, pas moins de 40 performers ont été réquisitionnés sous la direction du collectif Andrea Crews et du duo de chorégraphes I Could Never Be a Dancer. Des mannequins, gymnastes, danseurs, sportifs accompagnés de leurs ballons, rollers, BMX et j’en passe, ont montré leur talents et surtout mis en avant les produits proposés dans le magasin Go Sport. Le tout dans une ambiance rythmée pour soutenir les chorégaphies et les prestations s’enchainant parfaitement. Tous les sports emblématiques de l’enseigne ont été revisités dans un style décalé et coloré.

En parallèle de ce showtime extérieur, un espace évènementiel à l’intérieur du magasin était mis en place. Cette foi-ci, place à de talentueux graffeurs ayant pour mission de customiser les chaussures Adidas achetées par la clientèle.

Cette journée, riche en évènements, marque l’affirmation du nouveau positionnement du distributeur Go Sport qui se veut « chic & sport ». En effet,  les magasins Go Sport ont été renomés « The New Concept Store » et sont désormais portés sur les thèmes de la naturalité et du lifestyle. Le premier New Concept Store situé aux 4 Temps, c’est 4000 m2 divisés en 14 univers organisés en corners : par genre (Go Man, Miss Go et Go Kids), par pratique sportive (Go Run, Go Foot, Go Swim, Go Fit, …) et par style (Go Shoes et Go Accessoires).

Par cet évènement, le numéro 3 du sport en France communique de manière cohérente et en totale adéquation avec son nouveau concept. A l’heure où le life style est adopté de tous et où le terme « concept store » , fort de son sens, fait de ses clients des privilégies, Go Sport a su prendre la vague au bon moment et ainsi devancer ses principaux concurrents.

Alicia

Sources : Street planneur, GoSport.com & Sortir à Paris.


L’exposition du moment…

La Cité de la Mode et du Design rend hommage au créateur espagnol Cristobal Balenciaga dont on fête le 40ème anniversaire de sa disparition. Plus d’une centaine de pièces haute couture, prêtées par la famille du créateur et la Maison Balenciaga, sont exposées jusqu’au 7 Octobre 2012. Une belle rétrospective du travail de cette grande figure de la mode de 1937 à 1968 et une scénographie qui nous emmène dans l’intimité créative du couturier. Des conférences, ateliers pour jeunes stylistes et évènements musicaux sont également organisés dans le cadre de cette exposition.

Alicia

Toutes les infos pratiques, c’est par ici !

Sources : Mairie de Paris, les Docks & Be.


Bar Refaeli, joueuse de tennis pour Under Me

Une publicité qui plaira à ces messieurs… Bar Refaeli plus sexy que jamais sur un court de tennis pour une nouvelle collection de sous-vêtements Under Me. La célèbre mannequin israélienne se dévoile créatrice de lingerie. D’une pierre deux coups, elle se veut également égérie. 52 secondes d’une partie de tennis intensive durant lesquelles le top présente ses sous-vêtements « basiques et confortables ».  Un spot publicitaire en noir et blanc, simple mais alléchant. La marque Under Me réussit à mettre en scène et retranscrire les résultats de cette collaboration « sporty » avec le top israélien.  Avec un physique athlétique et une baby face qui en séduisent plus d’un, Bar Refaeli réussit à faire oublier la mauvaise image que peuvent avoir les sous vêtements de sport… et réinvente le tennis !

Bar Refaeli ne se contente guère de jouer la tennis woman, elle nous prouve également sur le site Internet dédié à cette collection que les débardeurs et t-shirts masculins lui vont à ravir > Under Him.

Aujourd’hui, nombreuses sont les marques qui travaillent avec des mannequins. Bar Refaeli pour Under Me, Natalia Vodanovia pour Etam, Vanessa Traina pour Maje… toutes apportent leurs expériences et goûts pour la mode au profit des marques, donnant naissance à des collections modernes et sexy. Ce genre de collaborations permet à ces mannequins de se faire connaitre davantage et de se démarquer de la concurrence qui se veut importante. Cela montre aussi une évolution du métier de mannequin, les marques les sollicitent tant pour leur créativité que pour leur notoriété.

Alors Bar Refaeli pour Under Me… On jalouse, on déteste, on admire, on envie, on trouve ça trop cliché ? A vos claviers pour partager vos avis.

Alicia

Sources : Under.me & Puretrend


Kenzo rhabille Vans pour l’été

Le Printemps inspire aux marques des associations surprenantes, qui donnent naissance à de véritables petits bijoux. A l’exemple de cette collection Vans signée Kenzo. Une collaboration inédite qui sera dévoilée, par parcimonie en Mai, Juin et Juillet 2012. Les créateurs haute-couture, tels que Humberto Leon et Carol Lim l’ont bien compris, le luxe se démocratise. Et qu’elle est la meilleure façon de s’y adapter sans banaliser sa marque ? C’est l’association.

Voilà une belle stratégie marketing, qui, associée à une communication intrigante, fait à coups sur des étincelles. En effet, l’aspect inédit du produit de part notamment son nombre limité, le rend encore plus désirable. D’où parfois les campements organisés des jours avant le lancement de certains produits. Une théorie encore plus vérifiée pour les baskets, et ce n’est pas les sneakers addict qui nous contrediront. La basket est devenue le mocassin du 21 ème siècle.  Certaines paires pouvant atteindre des milliers d’euros. On pense par exemple, à la réplique des Nike de Marty Mc Fly de retour vers le futur, vendue l’an dernier aux enchères à plus de 15 000 €. Une folie douce, qu’on accepte finalement nous les femmes quand on pense à ce qu’on pourrait débourser pour le dernier IT bag…

Anissa pour Hype’Com


American Apparel censuré au Royaume Uni

Hype’Com vous parle des stratégies de communication des marques, et par la même occasion des faux pas à éviter. Comme aurait pu le faire la marque American Apparel, à nouveau en poursuites judiciaires pour des campagnes publicitaires jugées pornographiques, abusives et dévalorisantes outre-Manche. En effet, Dov Charney, créateur de la marque, est connu pour ses affiches pour le moins provocantes, utilisant de très jeunes mannequins (pour la plupart employées de boutiques de la marque), dans le plus simple appareil. Il s’agit d’un parti pris pour le moins risqué.

En communication il est de mise de s’adapter aux normes et valeurs du pays dans lequel nous choisissons de communiquer afin de ne pas choquer, comme le fait American Apparel, en banalisant la nudité, voire la pornographie. Le risque étant que le consommateur est une image négative de la marque et refuse de s’identifier à celle-ci en la portant. Un risque d’autant plus important, lorsque l’on considère les mouvement féministes, qui verraient dans ces affiches l’utilisation de jeunes femmes en simples et banals objets.

Cependant, le but d’une marque est bel et bien de faire parler d’elle. Alors que ce soit en bien ou en mal n’est ce pas le cas pour American Apparel ? Hey ouai joli coup …

Un article entièrement dédié à notre professeur, qui se plaignait de voir trop d’hommes dénudés sur notre blog 🙂

Anissa pour Hype’Com